samedi 30 juin 2007

Une honte...

Au moment ou je commence cet article il est exactement 23h06, cela fait plus d'une heure et demie que j'ère sur Internet à rien foutre. Pour planter le décor, j'ai fait une sieste monstrueuse en milieu d'après midi et ce jusque environ 20h...
A mon réveil, mes parents sont partis, ils ont une fête. Je suis donc seul.
Dans mes potes, Manu et Lucie sont à Paris pour le concert de Genesis, donc chaud de leur proposer de se boire un ptit verre après le concert...
Mélanie et Nico sont à un anniversaire à Nort...
D'autres ne bougent pas ou ne sont pas dispo. Certains, je n'ai pas de nouvelles... Et après on va dire que j'ai pas d'amis ou que jsuis pas populaire !

Donc voilà c'est le drame, 23h09, un début de soirée pour moi, je ne peux me résoudre à me coucher d'ici une heure !
Une catastrophe pour moi, à l'heure actuelle je devrais pousser la porte du carré ou d'un autre bar peut être un peu plus abordable, enfin bref un truc avec de l'alcool dedans de proposé.
Il devrait me rester 1h30 avant de me sentir tout guilleret, et environ 4h30 avant de me diriger vers le Mc Do 24/24 pour me baffrer d'un Best Of Royal Cheese pour éponger et me lever comme une fleur le lendemain matin sans gueule de bois ! (recette testée et approuvée tant de fois !)
Surtout que si je me couche ce soir à 0h00 sans sortir, soyons réalistes, je serais levé avant 11h30 (vu tout ce que j'ai dormi cet aprem, j'ai pas vraiment besoin de sommeil).

Donc imaginez un peu le truc, demain on est Dimanche, imaginez un Dimanche qui commence à 11h30. Vous savez ce jour ou tout est fermé, ou personne ne bouge pour la simple raison que... c'est Dimanche. Déjà vous bouffez avec les parents vers 14h, vous sortez de table à 15 après avoir mangé vos radis, roti ou poulet accompagné de frites, un bout de camembert avec trois feuilles de salade, un yahourt ou un fruit, ou, comme c'est dimanche (et que dimanche rime avec boulangerie) ben on a peut être une petite patisserie en extra bonus.
Donc voilà votre dimanche lancé plein pot ! Il vous reste encore 8-9h à supporter ce jour d'inactivité folle.

Vers 16h, c'est inéluctable, sieste des parents, ou alors mots croisés, ou alors ptit jeu sur l'ordi (attention pour les personnes de plus de 45 ans, cela se résume à un solitaire ou un free-cell) donc monopolisation de l'outil pour rien. Tout ceci implique une vie du foyer approchant le néant.
Sachant, qui plus est, que nous habitons Nantes et qu'en ce moment il flotte environ un jour sur un, ça ajoute une petite touche grise non négligeable pour atteindre votre moral. Du coup on peut même pas se dire "allez je vais laver la bagnole"...

Enfin après avoir descendu et remonté les escaliers une bonne quinzaine de fois en pensant trouver une activité à l'étage différent, et après avoir hurlé intérieurement (ou pas), vous voici enfin arrivé à 18h30 19h, on arrive aux divertissements hebdomadaires de la télé... Deprime assurée lorsque vous entendez le générique de Vivement Dimanche Prochain ou de 7 à 8 ou autre truc du genre.

Patientez encore un peu et arrive le 20h et la question habituelle du Dimanche : "on fait des pâtes" (peut être remplacé par "on finit le poulet frite de ce midi") Toute touche d'originalité est évidemment à banir.
20h30, après avoir ajouté votre gruyère rapé sur votre plat de nouilles vous vous apprettez à voir ce que nos chaines de télé vous ont concocté pour achever cette journée trop longue.

Au choix vous suivrez le policier US de TF1, le film chiant de France 2, la fiction franchouillarde de France 3, un truc forcément lourdingue d'Arte, le magazine d'M6 (rediffusion, nous sommes en "été" je vous le rapelle) ou des programmes incipides de la TNT ou des clips...
L'alternative étant internet, et MSN et la question la plus conne du monde que tout le monde vous posera "salut ça va" oui mais y a pire "passé un bon week-end?"
Et vlan ! Fini vous achevez votre conversation vers 23h.
Bravo vous avez vaincu le Dimanche, vous venez de dépenser inutilement 24h de votre vie.
Rassurez vous c'est fini. Quoi ? Demain c'est ferié ? Ben relisez mon article en changeant tout les "dimanche" par aux choix "1er mai" "8 mai" "14 juillet" ou plein d'autres choix incluant des magasins, bars fermés.

JE HAIS LES DIMANCHES

Et voilà, il est maintenant 23h30... je me suis occupé une toute petite demi heure, j'ai écouté Zazie compter les moutons (véridique, jusqu'à 117 !) et je ne dors toujours pas. Je veux du glouglou !

4 commentaires:

Manu a dit…

Mon dieu on se sent coupable de te laisser dans ces cas la ;)

Clem a dit…

C'est gentil de compatir !
Bilan :
Reveillé à 11h20, oui oui vous avez bien lu, 11h20.
Au déjeuner c'était en fait Rosbeef (je l'avais pas vu vnir celui là!) avec frites, normal.
Et on a fini à 14h.
Sinon j'avais zappé aussi que cet aprem, c'était Grand Prix !
Que du bon dans les Dimanches jvous dit ! Que du bon !

DDBL a dit…

Mon pauvre Charly, dur dur la vie d'étudiant en début de vacances... moi qd c'est comme ça je me lance ds un visionage du bonne série qui fait au moins 7 saisons (ça te laisse normalement le tps de voir venir!) ou sinon grand ménage! Tu me diras le wk prochain! lol

ptitprince a dit…

trop drole je compatie ahahah !!!!

par contre coment t'a deviné mon repas de dimanche midi toi ??

ne dis pas ke tt le monde bouf pareil nonnn ! j'y crois pas .... remarque ça explique pourquoi dans les fermes le samedi t'entend trop les poules gueuller c le jour du masacre pour les boufer le dimanche midi ..
c comme dans les champs de patates on entend souvent
'' moi moi jsuis la + belle !!'' ah lala keskel ferai pas les une ''comprendra ki voudra '' pour se faire boufer et sauter retourner plusieurs fois avec ou ss beurre faut voir ....

j'espere ke t'a pas trop deprimer kan mm clement de ce super dimanche qui ressemble à tant d'otres ...