mardi 19 décembre 2006

Muse au Zénith de Nantes le 17 - 12 - 06

Ca y est notre beau Zénith est livré a temps depuis tout juste deux semaines, fortiche les mecs en 18 mois ils ont pondu un mastodonte alors que je rapelle que faire chier les nantais plusieurs mois durant pour paver une place ou faire une nouvelle voie, ça y a pas de problèmes. Mais bon un Zénith c'est un tout autre prestige qu'un double rond-point qui a la particularité de faire chier quand il est en construction mais aussi, et encore plus, lorsqu'il est fini et qu'on doit s'en servir...
Bref ne nous étalons pas sur cette spécialité nantaise que sont les ronds-point et venons en au fait ! Dimanche 17 Décembre je faisais mon baptême du feu dans cette nouvelle salle pour le concert de Muse avec en première partie Razorlight.

Dès l'arrivée je trouve une place sur le parking, trop facile y aura sans doute une couille c'est pas normal ! Le concert est a 19h et a 17h30 je trouve encore de quoi me garer ? Louche ! Passons le moment ou je fais la queue avec Morgane puis Manu pour penetrer après la ptite fouille au corps habituelle dans l'antre de ce monstre de béton. Sympa le hall d'entrée ca sent bien le neuf, c'est encore tout joli de beaux ecrans plasma un peu partout des jolies enseignes encore toute clinquantes et le bar au tarifs tout à fait corrects pour ce genre d'endroits : 3€ le coca ca va, tarif bar de nuit quoi. Vient le moment d'entrée dans la salle, face a la porte ouverte la premiere chose que je dis "nan ce qu'on voit la c'est pas déja la scène c'est pas possible ?" j'avais l'impression que c'était à 10m de l'entrée ! Tout ça pour dire que ca fait petit en fait ! Oui je sais j'ai aucune notion des grandeurs, j'ai même été foutu de dire que Bercy était petit ! Donc voila ce qui m'a frappé dans cette salle la vraie proximité de la scène. Bon on en vient au concert ? Ok j'arrive j'arrive le temps de m'installer dans la fosse.

Donc première partie Razorlight groupe de rock anglais. Taillés comme une arbalette, le chanteur (en vert sur la photo) s'égosille sur toute les chansons. Bon c'est sympa la musique est pas compliqué, les textes j'en sais rien j'ai pa sfait l'effort d'essayer de comprendre. Bah ca met en joie, le public semble receptif même si ce n'est pas la folie générale. En même temps ils nous ont un peu snobé pendant 20 minutes avant le début de leur set a fumer leur clop sur un coté de la scène et à boire des bières alors que nous, ca commençait à nous gonfler d'attendre. Sinon en ce qui concerne le chanteur, ce fut une ode à l'anorexie, habillé tout de blanc, un jean ultra serré (doit etre 26 sa taille) qui laissait voir sa carrure inexistante. Le mieux, son retour de coulisses, entre deux chansons, sans son tee shirt ! Alors là, quand t'es bien bâti ça le fait, quand tu fais 1m80 et moins de 55kilos c'est pathétique :) Bon allez finissez-en qu'on attaque le gros morceau !

Après genre une demi heure d'attente, les lumières s'éteignent, hurlement général et pan, le rideau noir tombe... Et la je découvre leur superbe décor ultralumineux, coloré avec un gigantesque rideau lumineux qui faisait ecran géant, une sorte d'énorme volume à 8 faces lumineuses qui habritait la batterie et des tubes lumineux qui constituaient leur "plafond" (voir photos, qui ne sont pas de moi mais qui sont quand même celle sdu concert de Nantes) Les 4 minutes suivantes ? je sais pas ! Peut pas vous dire, je sais même plus quelle chanson faisait l'ouverture ! Car en fait j'étais plus concentré sur le fait de pas me casser al gueule a cause de tous ces abrutis qui foutaient le gros merdier dans la fosse, suis pas habitué aux pogos ou autres conneries du genre. Ca m'a sérieusement saoulé, si bien que les premières minutes, j'avais qu'une envie me tirer.
Bon au bout de deux trois chansons tout ce ptit monde se calme et se contente de sauter de manière verticale. Je peux enfin profiter, et là, forcé de constater qu'ils assurent les anglais ! Si Matthew Bellamy est pas plus carré que le chanteur de la première partie et blanc comme mon *** il se démerde, joue très bien, chante également très bien, aucune fausse note à ma mémoire. C'est vraiment un groupe de live ! Même si les chansons en elles-même ne sont pas énormément ré-orchestrées pour le concert, elles pêtent ! :) Dla turi de bomb de boulete de sa reum [Mode skyblog : Off] Ce qui aide aussi, ce sont les jeux de lumières, splendides, renforcés par ce rideau/écran géant, ce polygone qui fait penser a un diamant lumineux et les tubes aériens, tout est chatoyant les couleurs ultra vives, franchement ca l'fait !
Et puis petit moment sympa quand une dizaine de gros gros ballons sont lancés du toit sur le public. Remplis de confettis, ca fait son petit effet quand ça explose c'est marrant et comble du fan hystérique : J'en ai touché uuuuuuunnnnnnnnn.





En définitif un tres bon concert avec un très bon choix de chanson, un groupe qui assure vraiment bien sur scène et qui a quand même baragouiné 5 mots en français et qui nous a remercié 3-4 fois. Bon concert mais quand même un peu gaché par cette ambiance super bourrine dans la fosse ! Fosse beaucoup trop remplie, j'ai jamais autant été trempé de sueur, qui ne m'appartenait pas ! Et surtout, un phénomène que se répend énormément, les mecs qui savent pas chanter et qui hurlent toutes les paroles ! Ajoutez à cela ceux qui n'ont aucun sens du rythme et qui tappent dans leur mains a contre temps, ah ca fait classe ! Sinon autre gros fléau : les portables appareils photo. Je comprend tout à fait qu'on prenne des photos depuis la salle (je le fais bien sauf ce soir la j'avais zappé mon numérique) Mais bordel faites le avec de vrais appareils et nous faites plus chier avec vos portables qui font des photos nulles et pire les vidéos ! Vous le savez que ca va pas etre terrible ! Alors arettez !
Bon souvenir quand même ! :)


(Mention toute particulière a l'interlude avec le feu sur la loge du batteur et au titre Invincible dont est extraite l'autre photo)

4 commentaires:

louelo44 a dit…

Sympa ce petit résumé de concert... Que de bons souvenirs!!
Les photos aussi ne sont pas mal... Normal, se sont les miennes! lol :D
Merci le boost!!

Anonyme a dit…

salut moi c'est Arthur, j'y étais et la 1ere chanson jouée était "map of the problematique" du dernier album, c'est ma préférée...concert énorme, moi j'étais dans la fosse, mais à 10-15 mètres de la scène et ça bougeait bien mais pas trop, donc niquel :) et j'ai pris des photos avec mon portable qui sont biens! et j'ai même récupéré le reste d'un des gros ballons (collector!!!) lol
VIVE MUSE!

Anonyme a dit…

"une ode à l'anorexie" ! faut arrêter, c'est pas parce qu'il s'habille en slim que tout de suite il est anorexique. t'aime pas "razorlight" ok, mais rapelle toi que l'anorexie est une maladie et que c'est pas très malin de l'employer à tout va. vive le respect et le rock !

Clem a dit…

Houla houla ! On range ses canines et ses griffes :)
Ou ais-je dit que je n'aimais pas Razorlight ? Je suis pas ultra fan mais je ne déteste pas, ils ont bien chauffé voila quoi. relis ce que j'ai mis :
"Bon c'est sympa la musique est pas compliqué, les textes j'en sais rien j'ai pa sfait l'effort d'essayer de comprendre. Bah ca met en joie, le public semble receptif même si ce n'est pas la folie générale."
Quant à la susceptibilité en rapport avec l'anorexie je ne relèverais pas ! Ne t'inquiète pas mon grand (ou ma grande, désavantage de signer en Anonyme...) je sais bien ce que c'est...
"Vive le second degré, l'humour, le rock, et la pop, et l'electro, et plein de choses..."
Sans rancunes ;)